Voici le palmarès du 69ème Festival de Cannes !

Ça y est, le Festival de Cannes touche à sa fin et donne ses nombreuses récompenses au cours de la cérémonie de clôture qui s’est déroulé au Grand Théâtre Lumière.

 

Ken Loach

Le doublé pour Ken Loach

 

Présidé par George Miller, le jury du 69ème Festival a dévoilé son palmarès et décerné les récompenses. C’est Laurent Laffite qui a accueilli sur scène les remettants et les lauréats 2016 tandis que l’acteur américain, Mel Gibson a remit la Palme d’or. Cette dernière qui revient à « I, Daniel Blake », (Moi, Daniel Blake) réalisé par Ken Loach. C’est la deuxième fois que le réalisateur britannique reçoit cette distinction après « Le vent se lève » en 2006.

Xavier Dolan a lui reçu le Grand prix pour son long métrage « Juste la fin du monde » .

Du coté des courts métrages, la Palme d’or revient à « Timecode » de Juanjo Gimenez.

 

Olivier Assayas, Cristian Mungius

 

Une Palme d’or d’honneur pour Jean-Pierre Léaud

 

L’acteur français s’est vu décerné une Palme d’or d’honneur en hommage à l’ensemble de son oeuvre des mains d’Arnaud Desplechin.

 

Le palmarès du Festival

 

LONGS METRAGES

Palme d’or : « I,Daniel Blake » de Ken LOACH

Grand prix : « Juste la fin du monde » de Xavier DOLAN

Prix de la mise en scène (ex-aequo) : Cristian MUNGIU pour « Bacalaureat » (Baccalauréat) et Olivier ASSAYAS pour « Personnal Chopper »

Prix du scénario :  Asghar FARHADI pour « Forushande » (Le client)

Prix du jury : « American Honey » d’Andréa ARNOLD

Prix d’interprétation masculine : Shahab HOSSEINI dans « Forushande » Le client » de Asghar FARHADI

Prix d’interprétation féminine : Jaclyn JOSE dans « Ma’Rosa » par Brillante MENDOZA

COURTS METRAGES

Palme d’or : « Timecode » de Juanjo GIMENEZ

Mention spéciale du jury : « A moça que dançou com o diabo » (La jeune fille qui dansait avec le diable) de Joao Paulo MIRANDA MARIA

CAMERA D’OR

« Divines » réalisé par Houda BENYAMINA présenté dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs

Le jury de la CST a décidé de décerner le Prix Vulcain de l’artiste – technicien à : Seong-Hie Ryu, pour sa direction artistique, d’une grande inspiration, du film « Mademoiselle » (Agassi) de PARK Chan-Wook.

Les commentaires sont fermés