Amandine de la Richardière : le nouveau visage du clubbing

Amandine de la Richardière, plus connue sous le nom de Dean de la Richardière, et non moins épouse de Sébastien Tellier, est une talentueuse DJette du Baron. Elle est régulièrement aux platines dans les clubs les plus branchés de France, comme le Club Cheval ou Le Raspoutine. Amandine de la Richardière a aussi fait chauffer le dancefloor lors de grands événements tels que le Festival de Cannes, et sur des destinations internationales comme Dubaï, Londres…

 

amandine-de-la-richardiere

 

Amandine de la Richardière, une passionnée !

 

Sa passion pour la musique est née en écoutant l’album Drums of Passion de Babatunde Olatunji et les morceaux de Lizzy Mercier Descloux, Kid Creole & The Coconuts.

Comédienne à ses débuts, cette passionnée d’électro-funk et de musiques afro-jamaïquaines avait du mal à s’épanouir dans le milieu du cinéma. Elle intègre alors « Tête d’affiche », une agence de DJ’s regroupant des passionnés de la musique.

Mais c’est surtout sa rencontre avec Sébastien Tellier qui a marqué le tournant de sa carrière. Depuis leur union, Amandine de la Richardière s’est investie un peu plus dans la composition musicale. La preuve, c’est elle qui a composé le morceau « Divine » de son compagnon.

Sa carrière continue son envol lorsqu’elle présente ses maquettes à Michel Esteban, patron du label Ze Records. Séduit par la fraîcheur des compositions de cette artiste, Michel Esteban lui apporte son soutien. Amandine de la Richardière enregistre ainsi son premier album « Pleasure Island » au mythique studio de Bob Marley, en Jamaïque. Dans cet album, on retrouve ses morceaux les plus connus : « Once Upon a time, a girl », « Pump up the Rythm »… Elle enchaîne avec son premier single « Technofobia », un mixe d’électro-pop, de RnB et de dancehall.

Même si Amandine de la Richardière continue d’enflammer la piste dans les soirées clubbing, elle reste concentrée sur son prochain album, qui devrait sortir bientôt…

Les commentaires sont fermés