L’expression de la créativité italienne

Karine Patricola à succombé depuis peu à sa passion de raconter la mode, en particulier de présenter les excellences italiennes à travers des stylistes connus  mais aussi à travers l’expression de nouveaux talents

Raconter la mode, c’est aussi pénétrer dans l’univers de la créativité d’un designer et admirer ses créations comme des oeuvres d’art.Telle a été ma sensation  avec cette jeune talentueuse styliste italienne.

 

Elle nous ouvre donc les portes de la créativité intemporelle d’Elisabetta Delogu, qui interprète l’élégance et le raffinement à l’état pur.

Les somptueuses broderies de Elisabetta Delogu témoignent  de l’exclusivité d’un savoir-faire qui lui appartient.

La parfaite maestria du jeu des détails rend unique chaque modèle. Les longues robes soyeuses, aux soies brodées, immortalisent de précieux instants tels qu’un mariage ou une soirée aux notes glamour.

 

C’est en début novembre, en Sicile, dans la splendide ville de Syracuse, que notre gracieuse styliste a présenté en exclusivité  ses nouvelles créations. Le somptueux Palais Borgia del Casale s’est transformé pour l’occasion en un lieu de magie devenu pour une soirée un magnifique écrin pour dévoiler un spectacle authentique. De merveilleuses silhouettes aux tenues soyeuses  ont défilé toutes en élégance parmis les fresques du Palais. 

 

dsc_0040-1

 

dsc_0129

 

dsc_0195

 

Et à l’occasion du Christmas Gala de Noël, un nouveau moment de magie a été organisé par Elisa Mocci Events offrant à tous les hôtes une fastueuse soirée, bercée par les sons d’une musique classique en parfaite alliance avec le défilé de Elisabetta Delogu.

 

Le style ultra-féminin, un peu rétro, vous transporte dans un univers romantique et sophistiqué, témoignage d’une empreinte de style unique dans son genre.

Les défilés se succèdent dans une ambiance de magie et de poésie et dévoilent saison après saison des créations à l’âme italienne et au reflet ultra élégant qui plait à toutes les femmes en quête d’un jour inoubliable.

 

 

Karine Patricola – Thechicitaly 

Les commentaires sont fermés