Audrey Pulvar et son compagnon: une histoire d’amour incroyable

L’élue régionale officie pendant 25 ans à la télévision avant d’abandonner sa carrière de journaliste. Audrey Pulvar choisit en 2017 de s’élancer sur la scène politique. Mais après quatre années de disparition, elle revient pour présenter une émission concentrée autour du climat. Concernant sa vie privée, elle a souvent subi de lourdes retombées professionnelles à cause de certains choix personnels. Comment Audrey Pulvar et son compagnon surmontent-ils ces difficultés?

Audrey Pulvar et son compagnon : qui sont les hommes de sa vie ?

La journaliste française a connu une vie amoureuse assez tumultueuse. À la suite de sa liaison avec le père de sa fille Charis, Audrey Pulvar et son compagnon se séparent. C’est ainsi que l’adjointe à la maire de Paris rencontre son prochain partenaire. Au cours des années 2000, elle partage trois années de pur bonheur avec le chef-étoilé Alain Passard.

Durant leur liaison, le couple prend ses habitudes entre Paris et la Normandie, où le cuisinier a établi sa demeure. Audrey Pulvar et son compagnon s’y retrouvaient chaque week-end. La femme d’État prenait souvent le soin de se déplacer avec sa fille.

Questionnée, elle semblait vivre les meilleurs instants de sa vie à ses côtés. « Je n’imagine pas ma vie différemment » a-t-elle répondu. En dehors de ses heures de travail, Audrey Pulvar n’hésitait pas à rejoindre son homme au sein de son restaurant l’Arpège afin d’y souper.

C’était pour elle, sa manière « d’être plus proche d’Alain ». Elle ajoute : « Parfois, j’y fais aussi un saut le midi, en me faisant toute petite dans un coin de sa cuisine ». Cette romance prend pourtant fin au bout de quelques temps.

Audrey Pulvar et son compagnon

Sa relation avec un homme politique qui lui a coûté cher

Après sa rupture avec Alain Passard, Audrey Pulvar passe finalement à autre chose. En 2010, les médias révèlent une certaine liaison entre l’ex-journaliste de France 3 et l’ancien ministre de l’économie, Arnaud Montebourg. Les deux partenaires confirment les rumeurs et officialisent leur union. Ils forment à l’époque, l’un des couples les plus médiatiques de la sphère politique et journalistique.

À lire :  Catherine Robert: qui est l’épouse de Vianney ?

Si cette relation n’a duré que deux ans, elle fait couler beaucoup d’encres par contre. Pour son compagnon, Audrey Pulvar a pourtant consenti à de nombreux sacrifices. La politicienne finira par abandonner sa carrière de journaliste après 25 années de bons et loyaux services. L’argument avancé par la fille de Marc Pulvar est clair : « Cela faisait deux trois ans que je ne me sentais plus à l’aise dans le métier ».

Les véritables raisons de son éviction

En réalité, l’élection régionale à laquelle son compagnon était candidat lui a valu d’être écartée de plusieurs postes. Afin d’éviter tout soupçons de conflits d’intérêt, elle est suspendue successivement :

  • des chaînes du groupe Canal+ ;
  • de France Inter ;
  • de chez France 2.

La journaliste était pourtant très attachée à sa carrière. Cette courte histoire d’amour vient malheureusement lui mettre les bâtons dans les roues. « J’ai fait ce métier pendant vingt-cinq ans avec sincérité, même quand j’étais dans des situations complexes pour cause de relation amoureuse inappropriée » a-t-elle lancé dépitée face aux confrères de Libération.

Audrey Pulvar et son compagnon

Audrey Pulvar et son compagnon: un coup dur très difficile à supporter pour Audrey Pulvar

Sa relation avec Arnaud Montebourg a semé un grand trouble dans sa vie. La conseillère de Paris a mis du temps pour se faire à l’idée qu’elle venait de perdre tant d’années de dur labeur. « Je l’ai mal vécu. On m’a virée de façon préventive, dans le cas où je serais contaminée par les idées de mon compagnon tout en reconnaissant que je ne l’étais pas » a-t-elle affirmé avant d’ajouter :

« J’avais un peu l’impression de ramer à contre-courant ». Cet épisode n’a rien arrangé à sa vie amoureuse qui se solde par une rupture. Audrey Pulvar décide finalement de dire adieu aux médias, et finit par se tourner vers l’humanitaire et la politique.

À lire :  Marine Lorphelin : la miss et son compagnon victimes d’agression

Entre militantisme écologique et affaires d’État

En 2017, Audrey Pulvar prend la tête de la fondation pour la nature de l’homme jusqu’en 2019. Elle remplace pendant deux ans Nicolas Hulot son président-fondateur nommé au poste de ministre de l’environnement.

La militante engagée pour la cause du climat s’invite peu de temps après au sein du débat politique. En 2020, elle est élue conseillère de Paris puis adjointe de l’agriculture chargée de l’alimentation durable auprès d’Anne Hidalgo. En 2021, Audrey Pulvar est élue conseillère régionale d’Île-de-France. Par ailleurs, elle cofonde la Green Management School, une école privée aux ambitions environnementales.

Son retour à la télévision qui étonne plus d’un

L’ancienne chroniqueuse de TPMP annonçait, à la rentrée de septembre dernier, son grand retour à l’antenne. Audrey Pulvar revient après plus de quatre années d’absence. Celle qui avait décidé d’abandonner le journalisme semble avoir changé d’avis.

Elle prend ainsi les commandes d’une nouvelle émission assez courte et axée sur l’écologie. Il s’agit d’un programme d’une dizaine de minutes baptisé Aujourd’hui pour demain. Diffusée sur la chaîne B Smart, la journaliste explique au Journal du Dimanche l’envergure de ce nouveau projet :

« Je recevrai des porteurs de projets, des chefs d’entreprise, des start-uppers, pour les uns ultra-engagés dans la transition écologique, pour les autres en train d’opérer leur mue et pas nécessairement sur ce sujet (…) Je ne serai pas là pour cautionner du greenwashing à bon compte. Interviewer des invités, c’est quelque chose que je sais faire, non ? C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas ».

Pour la présentatrice télé, il ne s’agit en aucun cas d’un retour définitif. Elle poursuit afin de clarifier cette nouvelle démarche : « Ce n’est pas le retour d’Audrey Pulvar à la télé à temps plein ». Visible dès la mi-janvier 2022, cette émission n’est que la suite logique de son combat pour la protection de l’environnement. « C’était un prolongement de son engagement en tant que militante du climat ». Il s’agit d’un excellent tremplin pour une si noble cause.

À lire :  Marion Rousse et son compagnon : “je suis partie directement”

Il faut croire que Audrey a trouvé son truc. Soulignons, d’ailleurs, que ces différentes activités sont la source d’une petite fortune pour la jeune femme. Son salaire mensuel est estimé, selon le site salaire-mensuel, à environ 11000 euros. Parallèlement, ses conférences et consultations lui rapportent près de 180000 euros entre 2017 et 2020 selon journaldesfemmes

Audrey Pulvar et son compagnon

Le choix de carrière de sa fille différent du sien

La fille d’Audrey Pulvar ne compte pas marcher dans les pas de sa mère. Charis ne s’intéresse ni au journalisme, ni à la politique. La jeune femme est plutôt passionnée par le secteur industriel cinématographique. Elle envisage une carrière en tant que réalisatrice.

Très discrète sur sa vie privée, l’activiste écologiste en dit très peu sur sa fille. En 2016, elle fait toutefois une petite exception. Au micro de Faustine Bollaert sur France Bleu, l’élue régionale s’est confiée en disant : « Je suis assez contente qu’elle n’ait pas décidé de devenir journaliste ».

Audrey Pulvar est heureuse de voir sa fille grandir avec les valeurs qu’elle lui a transmises : « Le goût des autres, l’honnêteté, l’exigence vis-à-vis de soi-même, l’ouverture d’esprit, la curiosité ». Elle achève ses confidences en affirmant : « Elle est en train de devenir adulte, je suis évidemment très fière de ma fille, que je trouve extraordinaire ». On voit bien de qui la jeune femme tient.