cannabis

Ces sportifs de haut niveau qui ont été testés positifs au cannabis !

De Michael Phelps à Bernard Lama, de Fabien Barthez à Joakim Noah, de Randy Moss à Christian Pouget… les sportifs de haut niveau ne sont pas tous à cheval sur leur hygiène de vie ! Certains consommaient même du cannabis alors qu’ils étaient au sommet de leur art, au risque d’écoper de plusieurs mois de suspension. Si quelques chanceux sont passés entre les mailles du filet, d’autres ont vu leur carrière prendre un tournant au premier test positif.

1 Bernard Lama

L’ancien portier du Paris Saint-Germain a tout simplement perdu sa place de numéro un en sélection à cause de son addiction au cannabis. En effet, le gardien de but avait été testé positif au cannabis en février 1997, soit trois mois avant le début du mondial français. Il écopera de cinq mois de suspension dont trois avec sursis… ce qui permettra à un certain Fabien Barthez de s’installer dans le onze titulaire pendant les matchs de préparation… et d’y rester ! Bernard Lama ne jouera aucune minute en coupe du monde.

2 Fabien Barthez

Préféré à Bernard Lama quelques semaines avant le début de la coupe du monde 1998, Fabien Barthez fut l’un des héros du Mondial français qui a offert à l’équipe de France sa première étoile sur le maillot. Sa boule à zéro, son sang-froid et ses accolades avec Laurent Blanc à chaque victoire ont conquis le cœur des Français… tout comme ses arrêts réflexes d’un autre monde. Pourtant, le portier avait, lui aussi, failli faire une croix sur le mondial… à cause d’un test positif au cannabis en janvier 1996, soit quelques mois avant le début des matchs de préparation. Il avait alors écopé de plusieurs mois de suspension et d’une sanction financière.

3 Michael Phelps

Le nageur américain a marqué sa discipline, mais pas seulement. Il reste, à ce jour, le sportif le plus titré et le plus médaillé de l’histoire des Jeux Olympiques avec 28 médailles dont 23 en or. L’actuel détenteur des records du monde du 400 mètres quatre nages et du 4 x 100 mètres nage libre a, lui aussi, été pris la main dans le sac. En 2009, un tabloïd anglais a en effet publié un cliché où l’on voit clairement le champion « pratiquer » la pipe à eau. On le suspend plusieurs mois, sans toutefois manquer de compétitions importantes.

Quand le cannabidiol améliore la performance sportive !

Certains sportifs, sans doute mieux conseillés et plus avisés, ont opté pour un autre extrait de chanvre : le cannabidiol ou CBD. En plus d’être parfaitement légale en France et dans la majorité des pays de l’UE et de l’Amérique du Nord, cette molécule non psychotrope et non addictive s’avère un allié intéressant pour les sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Selon une étude publiée par la très sérieuse revue Sports Medicine, le CBD aurait des vertus physiologiques, psychologiques et biochimiques pour les athlètes.

Concrètement, le CBD aurait une action anti-inflammatoire sur les tissus endommagés et des propriétés antalgiques pour soigner les douleurs causées par l’irritation nerveuse. Selon la même étude, le CBD interagirait avec les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde, favorisant ainsi la récupération musculaire et nerveuse et mettant le sportif dans les meilleures dispositions pour préparer la compétition.

Le CBD est également un relaxant naturel qui permet aux sportifs de mieux gérer le stress et d’améliorer la qualité de leur sommeil, un facteur de performance crucial ! La molécule est généralement consommée en sublingual (huile) ou en application topique avec une crème ou une lotion.

Voici une liste non exhaustive d’athlètes qui préfèrent acheter du CBD en gros en toute légalité plutôt que de s’approvisionner en weed au péril de leur carrière :

  • George Kruis, rugbyman international anglais ;
  • Megan Rapinoe, footballeuse américaine, capitaine de la sélection qui a remporté une médaille d’or olympique et deux coupes du monde ;
  • Mike Tyson, légende de la boxe ;
  • Nate Diaz, star de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) ;
  • Kieran Kevan, bodybuilder britannique et figure de proue de l’Association Britannique du Bodybuilding Naturel ;
  • Paul Pierce, basketteur américain qui a passé 19 saisons dans l’élite en tant que capitaine des Boston Celtics.