Accueil > Lights On Women: L’Oréal Paris réitère l’événement à Cannes

Lights On Women: L’Oréal Paris réitère l’événement à Cannes

L’Oréal Paris ne manque aucune occasion de marquer le Festival de Cannes. En plus d’apporter sa touche esthétique aux acteurs de l’événement, la marque de beauté parisienne soutient les réalisatrices au talent prometteur. Avec son prix Lights on Women, L’Oréal Paris affiche clairement son désir d’accompagner les femmes du cinéma. Lors de la 75e édition du Festival, elle a réitéré l’événement à Cannes.

Un prix symbolique

Lights on Women est le signe d’un engagement porté par L’Oréal Paris qui vise à valoriser l’apport des femmes dans l’industrie cinématographique. Cette distinction singulière ôte le voile sur la carrière des femmes dans ce domaine dominé par les hommes.

Pour mieux mettre en avant les talents de ces réalisatrices, le choix est porté sur les femmes encore méconnues des cinéphiles. Désignée parmi les candidates du Court-métrage du Festival, la lauréate repart avec son précieux trophée et une enveloppe financière de 20 000 €. Par ce même biais, elle gagne une place de choix dans l’industrie cinématographique.

La lauréate de la deuxième édition

L’Oréal Paris a réitéré ses vœux d’engagement en procédant à la remise du prix Lights on Women. Pour cette deuxième édition, la gagnante du prix est Mai Vu, la réalisatrice du film d’animation Giac Mo Goi Cuon.

D’origine Vietnamienne, cette réalisatrice retrace, dans son court-métrage, l’histoire d’une mère divorcée qui s’est installée en Amérique pour élever son fils. Leur vie se complique quand le père de l’enfant, en visite chez eux, décide d’imposer la culture vietnamienne à sa progéniture.

Il faut souligner que la gagnante du prix Light On Women n’est pas à son premier essai dans la réalisation des films d’animation. Mai Vu est également l’auteur de :

  • « Xin Chao But Chi » plus connu sous le nom de « Hello pencil » ;
  • « Happily Ever After: Fairy Tales for Every Child ».
À lire :  Real Madrid-Liverpool : Rafael Nadal a pu assister au match, en arrivant à pied par l'autoroute

Cette distinction marque donc le couronnement de la persévérance de la réalisatrice dans l’industrie cinématographique.

Light On Women : pourquoi créer ce prix pour le cinéma ?

Si L’Oréal Paris a tenu à créer cette distinction, c’est à cause d’une raison bien précise. Interviewée par le magazine Cosmopolitan, la Directrice Générale répond en disant : « Seulement 6 % des réalisateurs sont des femmes, selon les chiffres transmis par les autorités du festival ».

Selon les mots de cette dernière, cette statistique a été l’élément déclencheur de la création de ce prix. L’objectif est de « montrer aux femmes que tout est possible et qu’elles peuvent se lancer si elles le souhaitent » ajouta-t-elle.

Les figures marquantes de l’événement

Plusieurs célébrités ont tenu à marquer de leur présence la séance de remise du trophée Light On Women. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • Kate Winslet : actrice oscarisée et présidente du jury dudit trophée ;
  • Aleksandra Odić : lauréate de la première édition du prix Light On Women ;
  • Helen Mirren : actrice britannique et gagnante de trois Golden Globe ;
  • Camille Razat : actrice française.

On compte également dans les rangs des célébrités, l’actrice et fashionista Andie MacDowell.