Accueil > Récupérateur d’eau de pluie aérien : choisir le bon emplacement

Récupérateur d’eau de pluie aérien : choisir le bon emplacement

L’eau de pluie peut facilement se réutiliser pour l’arrosage du jardin et des pots de fleurs ou pour le nettoyage de la terrasse par exemple. L’installation d’un récupérateur d’eau de pluie permet de capter et de stocker le précieux liquide. Cependant, pour que le système soit optimal, facile d’accès et d’utilisation, il convient de déterminer avec soin son futur emplacement. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre projet.

Le fonctionnement d’un récupérateur d’eau de pluie aérien

Il existe deux dispositifs principaux pour recueillir l’eau de pluie :

  • le récupérateur enterré : comme son nom l’indique, il se positionne dans le sol et nécessite des travaux de creusement et de raccordement ;
  • le récupérateur aérien : plus facile à installer, il se place autour de la maison ou du garage le long d’un mur et se raccorde à une gouttière.

Le récupérateur d’eau de pluie aérien capte l’eau pluviale provenant de la toiture, grâce à un collecteur qui se place sur la descente de gouttière. Il possède un robinet sur sa partie basse pour un remplissage d’arrosoir aisé. Le plus souvent, la cuve est vendue avec un kit de raccord et un robinet. Mais, ce n’est pas systématique. Pensez à bien regarder la fiche produit.

Le récupérateur d’eau de pluie est disponible dans différents volumes de stockage pour répondre à toutes les attentes. Il peut emmagasiner quelques dizaines de litres à 1 000 litres. Le choix de la capacité de la cuve dépend essentiellement des usages prévus et des besoins.

Où installer la cuve de récupération d’eau de pluie ?

L’emplacement : un élément essentiel

Déterminer le bon emplacement est essentiel pour plusieurs raisons.

  • Cela vous permet de sélectionner un dispositif adéquat (volume, raccord…) au moment de l’achat.
  • Une fois la cuve pleine ou bien remplie, il sera difficile de la déplacer. De plus, le raccordement demande de découper un tuyau de gouttière, alors autant que ce soit le bon dès le départ.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

Pour sélectionner l’emplacement idéal, voici les points à étudier.

Proximité d’une descente de gouttière

La cuve est reliée au collecteur d’eau placé au niveau de la descente de gouttière par un tuyau. Généralement, ce flexible est assez court. Prévoyez environ 50 cm.

Facilité d’accès

Évitez les espaces encombrés par un arbre, un arbuste ou une clôture par exemple. Car vous allez venir remplir un arrosoir, un seau ou tout autre récipient. Il est donc important que vous puissiez manœuvrer à l’aise, sans être gêné.

Situation stratégique en fonction des besoins

Tout dépend des usages envisagés pour l’eau récupérée. Vous souhaitez arroser principalement votre potager avec ? Choisissez un endroit proche du jardin pour éviter de porter vos arrosoirs pleins sur de nombreux mètres. Vous pensez nettoyer votre terrasse ou votre voiture ? Privilégiez un espace proche pour limiter les allées et venues.

Une surface suffisamment solide et stable

Il est aussi important de prendre en considération la surface sur laquelle va être posé le récupérateur d’eau de pluie. Préférez un sol en dur (terrasse bétonnée ou carrelée par exemple) car le poids de la cuve une fois remplie peut être important.

Il convient aussi que la surface soit plane pour éviter au récupérateur de pencher, ce qui vous empêcherait d’exploiter le volume total, entre autres inconvénients.

Faites aussi attention à la hauteur du robinet. Vous devez pouvoir placer en dessous un arrosoir. Si le robinet est trop bas, il vous faudra rehausser la cuve en la positionnant soit sur un socle soit sur des parpaings par exemple.

Maison, garage, abri de jardin…

Vous pouvez très bien installer votre cuve de stockage le long d’un abri de jardin, d’un garage ou d’un atelier. C’est une solution, si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas la placer au niveau de la maison. Il faut juste que la toiture dispose de gouttières et que la surface au sol soit stable et solide. Vous pouvez aussi multiplier les points de stockage pour disposer d’un volume conséquent et/ou pour limiter les trajets.

Installer un récupérateur d’eau de pluie permet de réduire le recours à l’eau potable du réseau et de faire des économies. Cela permet de stocker les eaux pluviales pour l’arrosage du jardin ou le nettoyage. Pour profiter pleinement de ce dispositif, il convient de choisir un emplacement proche d’une descente de gouttière et dégagé. Il faut aussi que la surface au sol soit plane et solide et que le robinet se trouve à une hauteur suffisante.

Picture of La rédaction

La rédaction

Leave a Replay

Sign up for our Newsletter

Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit