S’empiffrer de soleil, de couleurs et de saveurs au Brésil
acaraje cuisine brésilienne

S’empiffrer de soleil, de couleurs et de saveurs au Brésil

Ce chaleureux pays a su tirer le meilleur des différentes cultures qui le composent. Le métissage se retrouve dans ses traditions, mais aussi dans sa gastronomie. Les plats sont souvent consistants et copieux. Les Brésiliens utilisent des ingrédients de chez eux, préparés avec le savoir-faire d’ailleurs. Cela donne des résultats gourmands et goûteux.

Découvrir les différents types de restauration existants dans ce pays

Les restaurants classiques possèdent le charme du connu. Ils proposent des plats typiques, mais le système ressemble à celui utilisé partout ailleurs. Donc le touriste n’a à se préoccuper que de ce qu’il va manger. Les buffets restent la meilleure manière de goûter à différents plats, sans se ruiner. Les deux suivants sont les plus populaires. D’abord, il y a les rodizio. Sur la table à buffet se dressent des légumes et des hors-d’œuvre de toutes sortes. Les clients se servent à satiété, en payant un prix fixé à l’avance. Ensuite, les serveurs se déplacent, afin de mettre de la viande grillée sur toutes les assiettes vides. Dans les restaurants ao kilo, par contre, il y a aussi des buffets, mais le tarif varie selon le poids de l’assiette. Le rapport qualité/prix s’équilibre parfaitement. Les lanchonetes désignent les snacks qui servent de bons casse-croûtes dans les rues. 

Connaître et apprécier quelques une des spécialités locales du Brésil

Le premier sera le plat national brésilien : la Feijoada. Il est si culte que le samedi, tous les restaurants ne servent que ça à midi. Il se compose de haricots rouge ou noir, mijotés avec des morceaux de porc. Certains y ajoutent de la viande de bœuf et de l’huile de palme. Impossible d’y échapper lors d’un voyage en brésil et d’ailleurs, pourquoi éviter un si bon plat ? Le Vatapa constitue un autre mets traditionnel. Les Brésiliens utilisent beaucoup le lait de coco afin de donner de la texture à ce qu’ils préparent. Surtout lorsqu’il s’agit de fruits de mer. Au lait s’ajoute de la mie de pain ou de la farine de blé. Les deux serviront de sauce pour parfaire le goût des crevettes et des épices. On le déguste généralement en accompagnement, comme le Pão de queijo : boules de fromage.

Finir un repas sur une note sucrée grâce aux desserts

Contrairement à d’autres pays tropicaux, le Brésil ne propose pas que des fruits frais pour terminer le repas. Commençons par le simple Canjica. Maïs, lait et sucre se rejoignent en une sorte de ragoût à la texture assez épaisse, et durable en goût. Il est nourrissant sans être écœurant. On ne peut qualifier un voyage sur mesure bresil de réussi, que lorsque les touristes ont goûté aux Brigadeiros. En termes simples, il s’agit de chocolat enrobé de chocolat, agrémenté de lait concentré sucré et de beurre. Pour continuer dans le sucre, le Quindim est un des desserts qui peuvent se qualifier de riches. Les jaunes d’œufs et la noix de coco se rassemblent en un plat très copieux. Les snacks de rue, comme le Paçoca de amendoim, représentent de bonnes alternatives à ces desserts parfois lourds. Il suffit de se laisser envahir par le goût des cacahuètes sucrées.

shares