alexandre benalla

Alexandre Benalla : en garde à vue pour une affaire de corruption et abus de biens sociaux

L’ancien chargé de mission de la présidence française Alexandre Benalla n’est plus libre de ses mouvements. La justice l’a interpellé et déposé en garde à vue en attendant les résultats des enquêtes lancées. Les faits se rapportent à un contrat conclu avec un russe oligarque.

Alexandre Benalla arrêté à son domicile

L’information est relayée depuis peu par la chaîne BFMTV. Alexandre Benalla qui a longtemps servi le président Emmanuel Macron est au cœur d’une affaire de corruption. Il aurait, selon les éléments de la brigade de répression de la délinquance économique, conclu des contrats de fraudes fiscales. Les faits remontent à 2018 où l’ex-fonctionnaire de l’Élysée aurait négocié une affaire avec Iskander Makhmudov, un proche du pouvoir russe.

La position de l’accusé dans l’affaire

En décembre 2018, Mediapart avait déjà tiré la sonnette d’alarme sur ce contrat sous-traité avec la société Velours. Il s’agit d’une agence de sécurité pour laquelle Alexandre Benalla a travaillé entre 2014 et 2015. Le média affirme que l’homme d’affaires russe a conclu l’affaire avec la société à 294 000 €. Plus de 50 % de la somme a été versée dans les comptes de l’entreprise. Précédemment arrêté dans le cadre des violences de mai 2018, Benalla a rassuré la commission d’enquête qu’il ne s’était pas impliqué dans les négociations.

À lire :  Lou Doillon ventre nu, la chanteuse dévoile son baby bump