Accueil > Art Basel : une nouveauté 100% Parisienne

Art Basel : une nouveauté 100% Parisienne

Par Vanessa Devêvre

Au cœur de l’actualité ce mois-ci, Art Basel s’exporte enfin à Paris. C’est une première. Plutôt que d’exposer la célèbre FIAC, le Grand Palais a fait son choix et a décidé d’accueillir cette année Art Basel, réputée comme l’une des plus importantes foires annuelles d’art contemporain du monde, au Grand Palais Éphémère.

L’event qui se tient annuellement à Bâle, à Miami Beach et à Hong Kong, nous redonne envie de vivre à l’air du temps 2.0 et envahit l’espace artistique avec ses installations en tout genre, un vrai rêve de néons fluorescents, tous styles confondus.  On remarquera le montage artistique audacieux de Kaspar Müller, le « someone is getting rich » de Claire Fontaine, soutenue par la galerie berlinoise Neu-ou encore l’original « Café » de Francisco Tropa.

Louis Vuitton fait le buzz et expose quarante-trois galeristes, un record ! 

LVMH sait se faire remarquer, c’est même devenu sa marque de fabrique et on adore ! L’iconique enseigne française Louis Vuiton frappe encore et nous présente une sélection d’œuvres d’artistes contemporains ainsi que des modèles originaux uniques de malles commandées par Henri Matisse et Francis Picabia en 1909, il fallait y penser.

Art Basel

On remarquera également une figurine en cire de Yayoi Kusama, une sculpture de panda sur une malle Louis Vuitton vintage de Takashi Murakami, des peintures de Richard Prince et Alex Katz, ainsi qu’une photo de Jean Larivière. Un vaste choix pour le plus grand plaisir de tous.

Art Basel innove tout en restant dans une certaine tradition artistique entre Matisse, Picasso…et Mickalene Thomas

Quel plaisir de redécouvrir un chef d’œuvre du peintre Henri Matisse comme « Le nu au châle vert » ou un tableau aux couleurs chatoyantes de Pablo Picasso. Art Basel a bien compris que l’art se nourrit de ses classiques et rien, ou presque, n’égal certains chefs-d’œuvre comme la superbe sculpture du célèbre Alberto Giacometti avec « Le buste de Diego » ou encore « L’étude de portait de John Edwards » de Francis Bacon.

À lire :  Cadeaux de naissance : 15 idées de cadeaux !

Mais ce serait sans compter sur ce mélange étonnant et détonnant d’œuvres aussi différentes que variées qui juxtaposées les unes â côté des autres, comme en témoigne le « Jet blue » de Mickalene Thomas, forment une harmonie dans la désharmonie et un éclectisme total dans la plus pure tradition de certaines foires internationales d’art contemporain qui sont maintenant devenues des classiques en la matière. Art Basel, les enchères sont lancées avec un marché de l’art florissant, des prix astronomiques à la hauteur des talents de demain, du jamais vu à paris.

Crédit Photo : depositphotos.com