Lindsey Graham

Poutine assassiné: le sénateur américain Lindsey Graham cash sur ses envies

Le président russe Vladimir Poutine ne fait pas l’unanimité dans le monde. Alors que de nombreux pays dénoncent le déploiement de ses forces armées en Ukraine, le républicain Lindsey Graham demande son assassinat. Des propos qui n’ont pas du tout plus à l’ambassadeur de Russie en USA qui demande des sanctions fermes.

Lindsey Graham très remonté contre Poutine

Sénateur républicain proche de Donald Trump, Lindsey Graham n’a pas caché son aversion contre le président Poutine. Invité sur une émission télévisée américaine, il a publiquement demandé aux Russes de « mettre les pieds dans le plat ». Pire, il a enchaîné avec une série de tweets exhortant un Brutus à l’assassiner comme ce fut le cas avec l’empereur romain Jules César. Pour lui, il s’agira d’un « grand service » rendu à la Russie et au reste du monde.

Lindsey Graham

Des propos vivement dénoncés en Russie

Les diplomates russes n’ont pas tardé de réagir à la déclaration outrageant du sénateur républicain Lindsey. Par la voix de leur ambassadeur en États-Unis, ils ont demandé ce vendredi des « explications officielles ». Ils exigent aussi « une condamnation ferme de cette déclaration criminelle » par les autorités américaines. Il s’agit pour eux d’un propos scandaleux et d’un « appel au terrorisme » qui ne saurait rester impuni.

À lire :  France Télévisions condamné à payer une amende à Patrick Sébastien