Une sans-abri vit avec son chien dans une cabine téléphonique à Shanghai

Depuis un mois, la ville de Shanghai est en plein confinement face à la montée des cas de Covid 19 dans le pays. Pour ne prendre aucun risque, le pays a adopté une politique de “zéro Covid”. Par conséquent, le pays impose un confinement dans les villes touchées par le moindre de cas. Pendant cette nouvelle période compliquée, une femme immigrée, sans-abri a été forcée de rester vivre dans une cabine téléphonique avec son chien dans les rues de Shanghai. 

sans-abri shanghai cabine

Un confinement compliqué pour les habitants

En ce moment, plus de 25 millions d’habitants sont confinés dans la plus grande ville de Chine. Pour certains, ces restrictions sont un enfer au quotidien, notamment pour les sans-abris. 

La population est forcée de rester chez eux et sont fréquemment ravitaillés en nourriture et consommables. Cependant, certains se plaignent de la fréquence pas assez élevée de ces livraisons. Ces derniers jours, des photos ont tournées sur Twitter dans lesquelles ont peut apercevoir une femme sans-abri vivre dans une cabine téléphonique avec son chien à Shanghai. Elle aurait été expulsée des lieux par les forces de l’ordre le 29 avril. 

Les voisins témoin de la situation

Ces photos ont été prises par un habitant de l’immeuble d’en face. Pendant plusieurs jours il a observé la dame et son chien. Témoin de son quotidien, l’homme déclare que la femme ne sortait que très rarement. Ses principales sorties étaient pour promener son chien et aérer sa couverture

À lire :  Un chauffard percute un bus pendant une course poursuite à Noisy-le-Sec
sans-abri shanghai cabine
Cabine téléphonique dans laquelle dormait la femme sans-abri

La situation sanitaire du pays a rendu le quotidien de millions d’habitants en péril. De nombreuses usines ont mis la clé sous la porte. Par conséquent de nombreux travailleurs et travailleuses ont perdu leur emploi et se retrouvent sans revenus. Concernant la femme, les habitants du coin déclarent que la femme et son chien vont très bien. Les autorités lui auraient fait une proposition de logement que la femme a décliné.

A lire également : Shanghai : Un homme déclaré mort retrouvé vivant dans un sac mortuaire