Patrick Poivre d’Arvor

Patrick Poivre d’Arvor : sa technique pour « piéger » ses supposées victimes est dévoilée

Depuis quelques mois, Patrick Poivre d’Arvor s’est retrouvé au milieu d’un grand scandale de viol. En effet, il est accusé par la journaliste Hélène Devynck qui a fait de graves révélations dans son livre « Impunité ». Elle a dévoilé la technique que PPDA aurait utilisée pour « piéger » ses supposées victimes.

Hélène Devynck agressée par Patrick Poivre d’Arvor

D’après Le Parisien, Hélène explique dans son livre que « toutes les femmes qui ont témoigné ont été agressées. Certaines, violées ». Et elle, elle aurait subi la même chose. La jeune femme décrit le « pénis très étroit », de l’homme qui l’a agressée et parle de « quelques allers-retours ». Ensuite, elle continue en disant :

« Ça gicle en deux minutes. C’est sale, comme cet homme sans un mot, sans un regret, sans gêne : PPDA ne cesse d’attaquer en diffamation tant d’accusatrices de tant d’âges différents, comme il attaque les journaux. »,

rapporte Le Parisien.

Une technique connue de tous ?

Ancienne rédactrice du présentateur de TF1, Hélène affirme que Patrick Poivre d’Arvor a toujours procédé de la même manière avec les femmes. D’après elle, Patrick demandait toujours à celles qui croisaient son chemin si elle était en couple et si elle était fidèle. Une technique que « beaucoup la connaissaient » sur TF1 et qui fait « faisait rire ».

« Nous avons toutes été agressées par le même homme et toujours de la même façon. Il piège, puis il attaque. Vite. Silencieusement. Il impose. Son sexe et son bon plaisir. »,

explique la jeune femme.

À lire :  La petite sirène : la bande-annonce fait plus d’un million de dislikes