Benjamin Maréchal

Benjamin Maréchal refusé aux USA, mais pourquoi ?

Le célèbre animateur de la RTBF, Benjamin Maréchal, a pris son envol pour le pays de l’Oncle Sam. Curieusement, un événement inattendu a failli empêcher le journaliste de s’envoler. Qu’est-ce qui s’est passé avec Benjamin ? Une question que beaucoup d’internautes se posent. On vous en dit les causes.

Benjamin Maréchal : sa mésaventure dans les aéroports

À l’issue de son rétablissement, Benjamin Maréchal a décidé de voyager aux États-Unis. Seulement, il a été recalé lors de son voyage.

En effet, à l’arrivée de Benjamin Maréchal à l’aéroport de Zaventem, son certificat de guérison, délivré par les autorités belges, n’était pas valide à l’étranger. Conséquence, pas d’envol. Bien que le certificat soit un document rédigé conjointement par les autorités belges et américaines, il pose toujours un problème.

À la place de son certificat, on lui demande plutôt un test PCR avant son décollage. Finalement, Benjamin Maréchal a pu effectuer son voyage avec son attestation de guérison et avec l’appui d’un médecin traitant. Ce dernier a dû fournir deux informations cruciales :

  • l’état de santé de Benjamin ;
  • le numéro de registre national du concerné.

Ces informations ont permis à Benjamin Maréchal d’aller à New York sans autres complications. Le voyage retour ne sera pas du tout pareil. Le célèbre animateur rencontre toutes les peines du monde avant d’atterrir en Belgique.

Le vol retour de l’animateur devrait transiter par Londres avant de rejoindre Bruxelles. Mais aucun passager ne peut entrer sur le sol anglais s’il ne possède pas un test PCR négatif. C’est le début des embrouilles pour l’animateur, car le certificat de guérison belge est toujours invalide.

À lire :  Tomer Sisley: qui est cette nouvelle chérie de l'humoriste?

Il rejoint finalement le sol anglais, mais avec 3 h de retard. Conséquence, il loupe son vol en partance pour Bruxelles. L’animateur était obligé de rallier la ville allemande de Francfort afin de pouvoir venir en Belgique. Sauf qu’il est confronté encore au même problème : pas d’entrée en Allemagne sans test PCR. Le certificat de guérison n’est toujours pas valide.

Cette situation a rendu furieux l’animateur qui a poussé un coup de gueule via son compte Facebook : « Ce document, c’est bullshit ».

ESTA : l’autorisation nécessaire pour voyager aux USA

Le cas de Benjamin n’est qu’un parmi tant d’autres. D’ailleurs, voyager aux États-Unis nécessite la conformité à plusieurs dispositifs, dont l’ESTA. Il s’agit du nouveau formulaire en ligne qui vous permet de savoir plutôt si vous pouvez voyager aux États-Unis sans visa si vous êtes ressortissant de la :

  • France ;
  • Belgique ;
  • Suisses ;
  • des pays de l’Union européenne.

L’autorisation ESTA remplace donc l’ancien formulaire d’exemption de visa « I-94W ». Elle dure deux années renouvelables. Son effet s’annule si votre passeport biométrique expire.

Que faut-il savoir d’ESTA ?

Avec ESTA, il vous est possible de :

  • obtenir rapidement votre permission d’entrer aux USA sans visa ;
  • avoir une aide sur la façon dont on répond aux questions du Département de la sécurité intérieure des États-Unis ;
  • posséder une autorisation.

N’oubliez pas qu’avant toute entrée en Amérique, L’ESTA USA est toujours obligatoire en plus de la vaccination COVID. Il faut souligner que l’ESTA ne garantit pas forcément une entrée aux États-Unis.