Jardins secrets : ensemble, c’est tout(es)

Sandra, Marilyne, Anne-Charlotte : trois femmes très différentes qui vont progressivement devenir amies, pour le meilleur.

Jardins secrets : ensemble, c’est tout(es)

Avec cette pièce de Béatrice Collas, mise en scène par Elza Pontonnier, la Comédie des Boulevards propose une belle histoire d’amitié féminine, de celles qui réparent les maux du cœur et embellissent la vie. Malgré leurs parcours très différents, les trois héroïnes vont progressivement s’apprivoiser et se soutenir dans les épreuves de la vie. Drôle, lumineux, salvateur.

Un banc dans un jardin public, un soir de septembre. Assises côte à côte, trois femmes surveillent leurs progénitures respectives. Elles ne se connaissent pas, mais finissent par engager la conversation, un peu à contrecœur, pour passer le temps. Et s’aperçoivent très vite qu’un gouffre les sépare. Hormis la maternité, difficile de trouver un quelconque point entre Marilyne (Mélodie Fontaine ou Audrey Boulay), la prof d’arts plastiques joviale, amatrice de chips et d’accessoires improbables, Sandra (jouée par Raphaëlle Lenoble ou Elza Pontonnier), la belle et hautaine avocate d’affaires cher vêtue, et Anne-Charlotte (Marina Glorian ou Camille Giry), la catho timide et coincée, femme au foyer tirée à quatre épingles.

Et pourtant. Sur ce terreau peu fertile va germer une amitié aussi forte qu’improbable. Au fil des rencontres, d’abord fortuites, puis planifiées, les trois femmes se dévoilent petit à petit, exposant leurs vies, leurs failles. Leurs jardins secrets. Si Sandra ne baisse pas facilement la garde, Marilyne révèle, derrière son armure de fille rigolote, sa fragilité et son addiction à un homme toxique. Anne-Charlotte, jusqu’alors murée dans sa perfection domestique, admet enfin le manque de couleurs dans sa vie, entre un mari conformiste et une belle-famille irritante.

Juste elles, en mieux et plus heureuses

Entre rendre-vous au hammam et soirée entre filles, toutes trois développent une véritable sororité qui va leur permettre de surmonter ensembles les épreuves. Marilyne apprend à s’aimer davantage et à croire en son talent, Anne-Charlotte s’émancipe progressivement de son carcan, s’affirmant au sein de son couple et Sandra apprend à ne plus se réfugier derrière son personnage de working girl arrogante. Il ne s’agit pas de changements radicaux. Juste d’elles, en mieux. Et en plus heureuses. Et lorsque l’une d’entre elles affrontera une immense épreuve, ses deux amies feront front pour la soutenir – et triompher.

Sous couvert d’humour, Jardins Secrets aborde des thèmes tout à fait sérieux, comme le poids de l’éducation et des conventions sociales, l’injonction de perfection faite aux femmes ou encore les violences conjugales. Malgré tout, on rit énormément tout au long de cette pièce, grâce à l’humour débridé qui parcourt le texte de Béatrice Collas : humour boute-en-train de la déjantée Marilyne, humour pince-sans-rire de la très chic Sandra, humour involontaire de la douce Anne-Charlotte. Une très belle pièce, féministe sans être plombante, dont on sort le cœur léger et le sourire aux lèvres. A découvrir à Paris à la Comédie des Boulevards, les vendredis et samedis à 21h30, jusqu’au 15 juin 2019.

Caroline Coupat