Les influenceurs à Dubaï

Les influenceurs à Dubaï : affaire de scatophilie

Les influenceurs français ont fait de Dubaï leur territoire, et ce, depuis quelques années désormais. Il n’est plus même étonnant d’apprendre le déménagement d’une personnalité de ce secteur-ci d’activité dans la luxueuse ville des Émirates arabes unis. Mais qu’en est-il lorsqu’un scandale éclate et ternie l’image de la belle métropole ?

Les influenceurs à Dubaï : Porta Potty

Ces derniers jours sur Twitter, le réseau social s’enflammait à la mention du hashtag #DubaïPortaPotty. Cela fait référence à des pratiques sexuelles ignobles effectuées entre hommes milliardaires et influenceurs. Pour certaines sommes d’argent, des jeunes femmes (majoritairement) s’adonnent à cette forme de soumission des plus sombres. En effet, une vidéo de scatophilie circulait sur le réseau social du petit oiseau bleu. Ce que l’on voit sur les images, c’est un homme déféquant dans la bouche d’une femme. D’où le nom de l’affaire : « Porta Potty », qui signifie « toilettes portables ».

Plusieurs années auparavant, Jeremstar dénonçait déjà cette pratique. Aujourd’hui, même si le sujet est revenu sur le tapis et qu’il en parle, le blogueur Aqababe y a aussi ajouté son grain de sel. Ce dernier a effectivement balancé une liste de noms d’influenceurs ayant pratiqué la scatophilie. Parmi ces noms, on retrouve celui de :

  • Milla Jasmine,
  • Manon Marsault,
  • Anissa Jebari,
  • Léana Zaoui,
  • Vanessa Lawrens,
  • Luna Skye,
  • Dylan Thiry,
  • Ambre (des Marsellais),
  • Nadège Lacroix,
  • Haneïa,
  • Shanna Kress,
  • Gaby Supres,

qui figurent comme des personnalités ayant « anciennement » eu recours à cette pratique. Actuellement, les influenceuses et sœurs jumelles Océane et Marine El Himer, sont accusées de se livrer à ce type d’activité. Aqababe assure que ces informations viendraient de « sources ayant travaillé apparemment avec ces personnes-là ». Une prochaine liste de noms est susceptible d’être dévoilée les jours à venir.

À lire :  Nicole Ferroni : 5 choses que vous devez connaître à propos de la star

De plus, des influenceuses originaires d’autres pays sont également concernées par cette affaire. Milla Jasmine, quant à elle, a démenti une quelconque implication.

Crédit Photos : depositphotos.com