Meghan et son compagnon

Meghan Markle et son compagnon, un couple extraordinaire

Meghan Markle et son compagnon : l’amour étonnamment soudé d’un couple incessamment sous les feux des projecteurs.

Le mariage de rêve de Meghan Markle et son compagnon

C’était une relation très peu attendue entre le prince Harry et Meghan Markle, entre la couronne britannique et Hollywood. Presque quatre après un mariage digne d’un conte de fée, les deux amoureux restent inséparables. En Angleterre déjà, alors que Meghan cassait tous les codes de la royauté telle que le faisait sa défunte belle-mère, Lady Di, ils marchaient main dans la main. Véritable exemple, la duchesse de Sussex attirait toute l’attention du peuple de son prince.

Un conte de fée virant au cauchemar

Cependant, Meghan Markle et son compagnon ont fait face à de nombreuses polémiques. En effet, dès son entrée dans la famille royale britannique, l’actrice de Suits n’a pas arrêté d’être le sujet principal des tabloïds anglais. Harcelée de toute part, la célébrité et son époux portent plainte en octobre 2019 contre ces médias. Elle dénonce une pression médiatique, que l’on comprend insupportable. Plus d’un an après leur union, Meghan Markle et son compagnon se mettent désormais en position de défense contre les tabloïds qui s’adonnent à critiquer l’attitude « capricieuse » de l’actrice, ainsi que ses manières complètement contradictoires au protocole royal.

En janvier 2020, huit mois après la naissance de leur premier enfant, la duchesse n’en peux plus. Elle ressent une pression urgente de quitter l’Angleterre, emmenant Harry avec elle. Et c’est ce qui est fait car, en véritable prince charmant qu’il est, il accepte de la suivre en déménageant une première fois au Canada. Cela attire de nouveau les foudres des médias anglais, ainsi que l’intérêt des médias internationaux. Le 19 février 2021, Henry (de son vrai prénom) quitte ses fonctions de duc de Sussex et prince de la maison de « Windsor ». Meghan renonce également à son titre, et les deux parents déchargent leur fils de ses engagements vis-à-vis de la famille royale. Officiellement, ils ne doivent plus rien à la royauté britannique, toutefois, ils conservent honorifiquement leurs titres car rattachés directement à elle. On blâme quotidiennement l’actrice, d’avoir changé le « gentil garçon » qu’était le prince Henry.

À lire :  Zaz et son compagnon : vie de couple, carrière, salaire

Victimes d’injustice

Mais ce n’est pas tout ! Enceinte de leur deuxième enfant, Meghan Markle et son compagnon sont interviewés par Oprah Winfrey, la célèbre animatrice télé, le 7 mars 2021. La maman révèle avec plus ou moins de transparence la vie au sein de la famille royale. Elle avoue l’existence de différends avec la duchesse de Cambridge, Kate Middleton. Puis, elle assure avoir été le sujet d’inquiétude des membres de la famille, quant à la couleur de peau qu’aurait le petit Archie une fois né. Elle va jusqu’à préciser qu’à cause de son métissage, on peinait à accorder le titre dont devait hériter l’enfant.

Pour ne rien arranger, le père de la starlette, Thomas Markle, s’est également mêlé aux journaux anglais. Régulièrement, il l’attaque aussi bien sur son passé que sur son présent, racontant combien sa relation avec Meghan est mauvaise, et allant jusqu’à la traiter « d’idiote » lorsque cette dernière s’est décidée à se confronter à la couronne britannique (The Sun, novembre 2021). En mai 2018 déjà, peu avant le mariage princier, il avait lancé un appel dans le but de convaincre le prince Harry de ne pas épouser sa fille. Tentative de sabotage, règlement de compte ou recherche d’un buzz perpétuel ? Difficile encore de justifier une telle attitude d’un père envers son enfant.

En octobre 2021, il multiplie les critiques à l’insu des deux amoureux. Il reproche à Meghan d’avoir changé depuis sa rencontre avec Harry, et accuse les deux de gérer certaines activités professionnelles dans l’intérêt seul de se faire de l’argent (Good Morning Britain). Pratiquement indépendants financièrement depuis leur déménagement en début 2020, le couple investit dans divers domaines devenus leur source de salaire. Un simple moyen pour eux de continuer à vivre.

Meghan et son compagnon : le duo de choc, évincé

Ils ne cessent d’être sous les feux des critiques. En effet le 29 mars 2022, l’inséparable binôme ne prend pas la peine de quitter les États-Unis pour l’Angleterre, afin d’assister à la cérémonie en mémoire du défunt Prince Philip, époux de la reine et grand-père d’Harry. Beaucoup se sont dits « choqués » par une telle attitude. Des réactions venant de toute part, autant des Britanniques eux-mêmes, que de Thomas Markle ou encore Richard Griffin, officier de la garde royale du Prince Philip. L’excuse de Meghan et Harry ? Ne pas bénéficier d’une protection assez importante pour faire le déplacement. Révolté, l’officier jugera ces propos comme étant des « bêtises » (The Daily Mail).

À lire :  Britney Spears annonce être enceinte

D’ailleurs, en parlant de cérémonie, tous deux n’ont pu être invité au mariage de Brooklyn Beckham et Nicola Peltz le 9 avril dernier. Alors que le couple phare des Beckham avait été présent à leur mariage plus de trois ans plus tôt, il n’a pas souhaité voir leur présence aux festivités de leur fils. Pourtant ami avec les deux princes, le footballeur avait préféré plutôt convié William en raison de leur amitié de très longue date, qu’Harry. Les Beckham rassure : aucune animosité n’est présente entre eux et le couple mixte. Ce choix n’a été fait qu’à la suite de longues discussions et nombreuses hésitations. De son côté, le prince William avait décliné l’invitation car certains devoirs ne lui permettaient pas d’y être. Ce dernier avait par ailleurs abandonné toute idée de faire « revenir Harry à la raison » quant à sa relation avec la célébrité américaine.

Quel avenir pour Meghan et Harry ?

Depuis quelques semaines maintenant, de multiples rumeurs se propagent par rapport au fait que les tourtereaux seraient susceptibles de déménager à New-York, près du siège de l’ONU. Un grand avantage pour Meghan qui pourrait, toujours selon les rumeurs, décider de porter un rôle politique, lorsque l’on sait cette dernière militante, notamment en ce qui concerne la condition des femmes dans la société.

Crédit Photos : depositphotos.com