Nicolas Domenach et sa femme

Le saviez-vous, Nicolas Domenach a été condamné à 40 000 francs d’amende

Connu pour avoir occupé des postes importants au sein de différents médias, Nicolas Domenach est un journaliste très populaire. Son dynamisme et son talent pour le journalisme témoignent de sa grande réussite dans le domaine. Toutefois, pendant son parcours professionnel, il a connu des situations un peu particulières qui lui ont beaucoup coûté. Mais que s’est-il passé ? Retour sur la carrière de Nicolas Domenach et sa femme.

Nicolas Domenach et sa femme : est-il marié ?

La star de 72 ans a partagé la vie de Michèle Fitoussi. Il s’agit d’une grande journaliste et romancière d’origine française. Nicolas Domenach et sa femme se sont connus très tôt. Très amoureux, les deux tourtereaux ont fini par se marier. Mais cette histoire ne va pas durer pour toujours. Après des années de mariage, Nicolas Domenach et sa compagne ont divorcé. Dès lors, très peu d’informations existent sur la vie amoureuse du journaliste.   

Une carrière caractérisée par de grandes responsabilités

Nicolas Domenach voit le jour en mars 1950 dans la capitale française. Passionné de journalisme, il fait ses débuts en 1974 à la presse écrite au Quotidien de Paris. Trois ans plus tard, Nicolas officie au Matin de Paris avant de créer l’hebdomadaire « L’Événement du jeudi » avec Jean-François Kahn en 1984. En 1997, le journaliste participe également à la création du magazine Marianne.

Parallèlement à sa carrière dans la presse écrite, Nicolas Domenach travaille avec la chaîne d’information en continu i -Télé. Il apparaît régulièrement dans « N’ayons pas peur des mots » et remplace Christophe Barbier dans I>Matin à partir de 2006. En 2007, Nicolas Domenach devient le directeur adjoint de « Marianne », suite au départ de Jean-François Kahn de la rédaction.

À lire :  Sonia Mabrouk : quel est son talent caché ?

Entre 2007 et 2011, la star travaille pour Canal+ en tant que chroniqueur dans « L’Édition spéciale » présenté par Bruce Toussaint. À partir de 2011, il intègre l’équipe de « La Nouvelle Édition » sur la même chaîne. Entre 2014 et 2018, la star des écrans travaille pour plusieurs médias tels que :

  • RTL ;
  • BFM TV.

À la rentrée 2018, Nicolas Domenach est promu directeur du Nouveau Magazine littéraire.

Quel est le salaire de Nicolas Domenach ?

Les informations sur le salaire de Nicolas Domenach sont très peu. Le journaliste renseigne rarement sur ce qu’il perçoit comme rémunération pour ses nombreuses prestations. Par ailleurs, on sait que son collègue Christophe Barbier, qui travaille à BFM TV, touche environ 2000 euros par mois. Le salaire de Nicolas Domenach pourrait être proche de cette somme.

Le journaliste condamné pour diffamation

En novembre 1997, Nicolas Domenach est condamné à 40 000 francs d’amende par le tribunal correctionnel de Paris. En effet, le journaliste a été accusé de diffamation envers Jean-Marie Le Pen. L’ancien président du Front National reprochait à Nicolas Domenach de lui avoir dit des propos antisémites. Des dires qu’on retrouve dans le livre « Le roman d’un président » que le journaliste a coécrit avec Maurice Szafran.

Après avoir écouté l’enregistrement d’une interview accordé par Jean-Marie Le Pen aux deux journalistes, le tribunal s’est prononcé. Dans l’audio, à aucun moment, Jean-Marie à prononcer le mot « juif », ni jamais parlé de « complot juif ». Dans son jugement, le tribunal a dénoncé les méthodes de Nicolas Domenach. Il parle de « procédé déloyal » et « contraire à toute déontologie du journalisme ». Quant à Maurice Szafran, il a été mis hors de cause.

Nicolas Domenach sur les réseaux sociaux

Le journaliste de 72 ans est un utilisateur des réseaux sociaux. Sur Instagram, il a un compte avec 17 abonnées qui demeure privé. Sur Twitter, Nicolas Domenach partage un peu de tout : blagues, photo d’émission, actualités et voyage. Toutefois, rares sont les publications que vous verrez sur Nicolas Domenach et sa femme. La star protège sa vie sentimentale des réseaux sociaux.

À lire :  Pierre Ménès « quasiment dans le coma » : de quoi souffre le journaliste ?

Le 5 juin 2022, il donne son avis par rapport à une situation qu’a connue l’ancien ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer. « Comment France Info peut marteler que J.M. Blanquer a été “chahuté”, alors qu’il a été agressé ? Ct des enseignants, eux-mêmes hélas si souvent agressés, peuvent-ils se “méconduire” de la sorte ? Et ct peut-il s’en trouver klks uns pour applaudir à cet auto discrédit ? », avait-il twitté.