Accueil > Paris+ Art Basel : retour sur une première édition pleine de réussites
Paris+ par Art Basel

Paris+ Art Basel : retour sur une première édition pleine de réussites

L’inauguration de la première édition de Paris+ par Art Basel a été un grand succès. L’événement s’est déroulé du 20 au 23 octobre 2022 au Grand Palais Ephémère et a regroupé des milliers de visiteurs venus du monde enter. Découvrez dans cet article quelques grands moments ainsi que les grandes expositions qui ont marqué cette édition inaugurale.

Paris+ par Art Basel : une édition extraordinaire

L’édition inaugurale de Paris+ par Art Basel a rassemblé près de 40.000 visiteurs. Cet événement était très marqué par la présence de 256 galeries en provenance de diverses pays. Une soixantaine de ces objets d’art sont pour la France. Des exposants venus d’Asie, d’Amérique, d’Europe et d’Afrique étaient tous présents.

L’édition s’est achevée après quelques jours de grandes ventes dans tous les secteurs. Pour cela, un grand nombre de collectionneurs internationaux ont marqué leur présence à cet événement. Ceux-ci ont fait don de plusieurs œuvres aux musées après l’ouverture du salon. D’autre part, les collaborations effectuées avec d’autres institutions culturelles ont favorisé le succès du festival.

De nombreuses ventes exceptionnelles ont été enregistrées au cours de l’événement. Le tableau de Kehinde Wiley exposé à Orsay fut vendu à 88.0000 euros. De l’autre côté chez David Zwirner, un Joan Mitchell a été vendu à 4,5 millions d’euros. Outre cela, la majorité des objets vendus au cours du festival valent au minimum 10.0000 euros.

Emmanuel Macron soutient la nouvelle édition de Paris+ par Art Basel

Dans la soirée du vendredi 21 octobre, le président français Emmanuel Macron a visité le Grand Palais Ephémère. À cet effet, il a apprécié la nouvelle édition de Paris+ par Art Basel qui a fait de la capitale française le centre de la compétition internationale du marché de l’art.

« De la Bourse de Commerce, à la Fondation Vuitton et Cartier, bientôt dans les murs du Louvre des antiquaires, mais aussi des galeries qui migrent du Marais au huitième arrondissement, il y a un Paris recomposé, une sorte de carte du tendre qui apporte de l’art contemporain et de l’émergence »,

a observé Emmanuel Macron. Par ailleurs, le président de la République a aussi félicité Chris Dercon et ses collaborateurs pour leurs contributions.

À lire :  Artcurial célèbre son 20e anniversaire avec un semestre record

Quelques expositions qui ont fortement marqué l’événement

Plus de 20 œuvres et inventions ont été exposées au Grand Palais Ephémère lors de cette première édition de Paris+ par Art Basel. Trois secteurs d’activités étaient plus animés : la section des galeries, la section des galeries émergentes et le secteur sites. Ainsi, le premier secteur de la foire était dédié aux galeries d’art. De jeunes artistes émergents ont prouvé leur talent à cette édition inaugurale.

Par ailleurs, plusieurs stands ont été installés pour l’exposition des œuvres. L’ouverture de ces derniers a commencé par celui de David Zwirner. Il impressionne avec une collection d’œuvres de jeunesse de Robert Ryman et des mini-peintures expérimentales qui en disent sur son amour du minimalisme et du monochrome.

D’autre part, la galerie installée à l’entrée rue Debelleyme attire avec des noms spectaculaires : Louise Bourgeois, Pierre Soulage, Lucio Fontana. De même, le stand le plus domestique (Air de Paris) et le plus féministe (Mfc-Michèle Didier) ont également été installé à cette édition inaugurale.