Roselyne Bachelot dans les reines du shopping
LES REINES DU SHOPPING

Roselyne Bachelot dans les reines du shopping

Peu de personnes publiques peuvent se targuer d’être aussi atypiques que Roselyne Bachelot. Cette femme politique née à Nevers en 1946, ne cesse d’interpeller d’étonner et de questionner par son franc parler, sa personnalité et son parcours hors normes. Elle fait une fois de plus réagir le public, en participant à l’émission de divertissement : « Les reines du shopping » sur M6.

Il est évident que cette émission avait été enregistrée avant la nomination de Roselyne Bachelot à la tête du ministère de la culture. Toujours est-il que c’est à la fois drôle et sympathique de voir cette personnalité emblématique, participer à une telle émission de divertissement.

Roselyne Bachelot, et la politique.

Si elle commence sa vie professionnelle en tant que pharmacienne, le grand amour de sa vie est sans aucun doute la politique. C’est une passion qu’elle tient sans doute de son père, qui fut conseiller municipale en Maine-et-Loire.

Elle commence par siéger au conseil général dans les Pays de la Loire avant de siéger à l’assemblée Nationale à la fin des années 80. Si la politique est son grand amour, ses sujets de prédilections sont la santé, les affaires sociales et sanitaires.

Bien que de droite et faisant partie du RPR dans les années 90, Roselyne Bachelot se distingue par ses prises de positions sociétales en faveur de la lutte contre le sida, le féminisme, le mariage homosexuel et l’adoption d’enfants par les couples homosexuels.

Ce qui ne l’empêche pas de devenir ministre quatre fois en 20 ans. Tout d’abord en tant que ministre de l’écologie et du développement durable du gouvernement Raffarin en 2002, puis en tant que ministre de la santé et du sport dans le gouvernement de François Fillon en 2007 et ministre de la solidarité et de la cohésion sociale en 2010, dans le troisième gouvernement de François Fillon.

Roselyne Bachelot, la télévision et « les reines du shopping ».

N’ayant plus rien à prouver, Roselyne Bachelot, décide contre toute attente de cesser momentanément sa carrière politique pour se concentrer sur une nouvelle activité, la télévision. Elle fait ses classes en octobre 2012 sur D8, où elle présente l’émission Le Grand 8, en compagnie d’autres chroniqueurs.

Elle fait aussi un passage remarqué sur iTélé où elle tient une chronique politique en 2013, avant de jouer dans un épisode de la série à succès, Nos chers voisins sur TF1. Elle rejoint alors Cyril Hanouna sur Europe 1 en tant que chroniqueuse dans Les pieds dans le plat en 2014, avant de rejoindre Laurent Ruquier dans les Grosses tête sur RTL en 2015.

Roselyne Bachelot aime la télévision. C’est donc tout naturel pour elle de figurer dans l’émission phare de Christina Cordula, « les Reines du shopping ». Elle apparait dans cette émission très populaire de M6, qui consiste à faire du shopping avec une somme d’argent donné dans des boutiques présélectionnées afin de choisir les éléments d’une tenue qui concurrencent celles des autres participantes.

Bien que les hommes et femmes politiques ne soient pas étrangers aux émissions de divertissement, c’est en général dans des émissions un peu plus sérieuses qu’on les trouve. C’est pour cette raison que la participation d’un ministre de la culture à une émission aussi légère en aura amusé, ou irrité

shares